L'église Saint-Jacques le Majeur
Le Bar sur Loup (06620 - Alpes Maritimes)

L'église St Jacques le Majeur est en partie creusée dans le baou ; le rocher sur lequel le village s'est bâtit, ce qui explique l'entrée sur le coté. Sa construction ne débutera qu'à partir du 15ème S. et sera plusieurs fois remaniée jusqu'au 19ème. La nef sud et la porte sont du 15ème siècle. L'église fut une étape de choix sur le chemin des pèlerins venant d'italie pour se rendre à St Jacques de compostelle.

La porte d'entrée de l'Eglise que l'on doit à l'école de Jacobin Bellot l'auteur des stalles de la cathédrale de Vence. Le maître fustier Grassois eu l'idée d'assembler les ouvrages de ses élèves. A l'intérieur, des trésors d'art sacré sont attribués aux plus grands artisans de l'époque comme le retable de Louis Bréa. Mais la plus mystérieuse des oeuvres se trouve au fond de l'église, c'est une huile sur bois datant du 15ème siècle dont l'auteur est inconnu, raconte la malédiction qui s'abattit sur les Seigneurs de Bar en 1437. La danse Macabre, c'est son titre, constitue le plus ancien tableau de la région.

Il a figuré à l'exposition universelle de 1889 à Paris. Curiosité : un étrange bénitier en marbre noir est placé au fond de l'église. C'est en fait un ancien lavabo provenant des appartements des seigneurs du château sauvé de la fureur révolutionnaire de 1792.
Source :
http://www.azurguide.com/Villes/le_bar/leglise_st_jacque_le_majeur.htm
RETOUR