Eglise Saint-Jacques de
Moulineaux
(Eure)

Les origines de l'histoire de l'église Saint-Jacques-le-Majeur de Moulineaux semblent être liées à la construction du château dit de " Robert-le-Diable " situé au dessus du village.
C'est après 1194, que Richard Coeur de Lion, afin de défendre son duché de Normandie face aux troupes françaises du roi Philippe-Auguste, fit construire plusieurs forteresses et notamment Château-Gaillard aux Andelys, La Roche-Fouët à Orival, la forteresse de Radepont dans la vallée de l'Andelle et le château dit de " Robert-le-Diable " à Moulineaux.
C'est certainement à la charnière des XIIe et XIIIe siècle que débuta la construction de cette église Saint-Jacques-le-Majeur, l'architecture gothique primitive de cet édifice est là pour en témoigner.
Après avoir été édifiée comme simple chapelle du château, dépendant d'abord des Ducs de Normandie puis des Rois de France, cette construction devint en 1240 église paroissiale, elle le resta jusqu'au début du XIXe siècle.
Après une interruption du culte pendant quelques décennies, cette église failli bien être détruite en 1835. Grâce aux protestations des villageois, cet édifice fut sauvé et redevint église paroissiale en 1858.
Source : http://www.ville-grandcouronne.fr/eglise7.htm
RETOUR