Eglise Saint-Jacques de
Sauvelade
(Pyrénées Atlantiques)

Isolée au milieu des forêts, à l'écart des grandes routes comme des circuits touristiques, l'abbaye de Sauvelade reste peu connue. Pourtant elle demeure une des églises du Béarn les mieux conservées, une de celles dont l'histoire est la mieux documentée. C'est en 1128 que Gaston IV, vicomte du Béarn, donna à Dom Hélie la forêt de Faget pour y élever un monastère. L'abbaye, bénédictine au départ, devint cistercienne en 1286. Le plan de l'église reprend le schéma classique d'une nef, d'un transept avec une coupole, le tout s'achevant par une abside flanquée de deux absidioles. La construction est austère : pas une sculpture, seuls deux contreforts plats à l'abside et les baies étroites et cintrées s'insérant dans un ressaut à arêtes vives, forment quelques accidents dans l'appareillage de grès. Gilles Coÿne.
Source : http://crdp.ac-bordeaux.fr/bardou/search.asp?idimage=A2615
.

RETOUR